Abbé_Richard01 FrRichardSds Pères_et_Soeurs_Salvatoriens_au_colloque congo-1 congo-2 congo-4 congo-5 congo-7

 

En date du 24 au 29 janvier 2016, il s'est tenu un colloque national sur la vie consacrée en République Démocratique du Congo. Ce colloque a été organisé à Lubumbashi par les deux coordinations nationales de l'ASUMA et USUMA, les deux Assemblées de Supérieurs Majeurs masculine et féminine. Les réflexions et échanges ont tourné autour du thème général : La vie consacrée en République Démocratique du Congo 50 ans après Perfectae Caritatis.

Le colloque a commencé par la célébration eucharistique présidée par Mgr Cyprien Mbuka, évêque de Boma et qui a représenté la conférence épiscopale du Congo en tant que président de la commission épiscopale chargée des instituts de vie consacrée et apostolique. Il était accompagné par Mgr Jean Pierre Tafunga et de plusieurs prêtres concélebrant. Les religieuses et religieux, et les chrétiens onf pris part à cette messe.

Pendant le colloque, différents intervenants ont pris la parole. Et il a connu la participation de plus de 200 consacrés venus de différentes province du Congo. Les pères et soeurs salvatoriens y était aussi présents. Au terme de cinq jours d'échange enrichissant, il s'est dégagé ces recommandations lues par la soeur Aimée Miriame Kapinga :

« A la clôture de l’année de la vie consacrée, de l’ouverture de l’année jubilaire de la miséricorde, nous membres de l’ASUMA/USUMA réunis à Lubumbashi dans la province ecclésiastique de Lubumbashi, au centre Arupe, en marge du 4ème colloque des religieux et religieuses de la République démocratique du Congo, autour du thème La vie consacrée en République Démocratique du Congo 50 ans après Perfectate et Caritatis, du 24 au 25 janvier 2016, vous traçons avec plus de joie et partageons avec vous les résultats et orientations qui découlent de notre échange.

Tenant compte de toutes les orientations du concile Vatican II, notamment dans le décret Perfectae et Caritatis, du synode des évêques sur la vie consacrée, et de diverses interventions du pape François, à la lumière de l’exhortation du nonce apostolique, Mgr Luis Mariano Monte Major, de Mgr Cyprien Mbuka, président de la commission épiscopale des instituts de vie consacrée et sociétés de vie apostoliques, et des différents orateurs. Les interventions qui ont constitué une réelle interpellation de notre identité, de notre vie spirituelle, de nos vies communautaires et de nos apostolats. Et Heureux de l’accueil positif du don de la vie consacrée dans notre pays, malgré quelques zones d’ombres qui fragilisent l’apport à la foi, en dépit des mutations actuelles de la modernité qui constituent à la fois … un défi pour notre vie de consacré ….à la problématique, toujours actuelle de l’illustration de la vie consacrée anarchique. Etant donné que la communauté constitue la première famille des personnes consacrées ; et considérant la difficile articulation entre la recherche des moyens de subsistance et la fidélité au charisme …..de nos projets apostoliques ;

Soucieux d’une collaboration harmonieuse avec les ordinaires des diocèses qui nous accueillent ;

Recommandons :

  1. La centralité du Christ par rapport à nos cultures. Si nous assurons au Christ à la place qui convient dans notre vie de religieux : même les situations les plus angoissantes, telles que maladie, mort ……
  2. Notre identité de religieux, du charisme : que chaque religieux retourne aux sources pour mieux connaître la mission première du fondateur/fondatrice dans son petit quotidien.
  3. Les conseils évangéliques : la chasteté doit être vécue de manière responsable comme étant de la grâce et non comme une imposition. La pauvreté soit réellement un détachement des biens matériels pour plus de liberté intérieure. L’obéissance soit vécue dans le souci d'une disponibilité envers l’institut à travers le supérieur.
  4. De la vie communautaire : chaque membre responsable participe efficacement à l’observation d’une vie fraternelle, bonne et stable pour l’épanouissement de tous.
  5. Du service de l’autorité : que ceux qui ont la charge de l’autorité dans les instituts, l’exercent dans le sens du service à l’exemple du Christ, et non de domination.
  6. La formation initiale et permanente : …formation des formateurs : que chaque institut veille à un bon choix et une bonne formation des formateurs. La formation initiale, …..pour prendre en compte la réalité pour vivre pleinement en toute responsabilité la consécration. Les formateurs initient les formés au sens du discernement pour leur permettre d’opérer en toute circonstance des choix judicieux. La formation permanente permet de mettre à la disposition des membres de leurs instituts les moyens nécessaires pour la formation permanente ….
  7. Que la collaboration entre instituts soient initiée dès la formation.
  8. Moyens de communication : que les religieux apprennent à faire usage responsable des moyens de communication pour que ces derniers ne nous volent pas notre espace religieux. Qu’ils soient à notre service et au service de l'humanité.
  9. De la question de l’environnement : les supérieurs veillent aux critères de compétences dans le soucie….que les œuvres apostoliques de nos instituts soient avant tout une réponse à nos charismes et non seulement aux besoins de l’autofinancement. Qu’elles soient gérées en respectant les règles d’une gestion rigoureuse et transparente. Que le gestionnaire, intendant des œuvres, travaille en équipe pour rendre régulièrement compte. Que le supérieur organise l’audit interne et externe…
  10. De la solidarité avec notre peuple : que nous nous montrions solidaires du peuple qui souffre et qui ….que nous ne soyons pas complices ….auxquels est exposé le peule vers qui nous sommes envoyés.
  11. De la collaboration avec les laïcs qui partagent notre spiritualité : que nous sachions formes et accompagner des laïcs qui partagent le charisme de nos instituts respectifs, pour qu’ils rayonnent plus efficacement avec foi en respectant la spécificité de leur engagement.
  12. Prière spéciale pour les réfugiés victimes des enlèvements : que nous portions dans nos prières nos frères et sœurs victimes de violence, en particulier nos trois pères assomptionnistes, œuvrant dans le diocèse de Beni Butembo enlevés en 2012 et dont nous ne connaissons le sort jusqu’à présent…

Le colloque étant terminé, chacun est retourné chez lui enrichi sur la vie consacrée.

-Le 25 août 2015 : remise et reprise entre le nouveau curé Père Joseph SADIKI et l’administrateur paroissial, Père Léonard RUBUZ, en présence du curé doyen Abbé Zéphirin NYEMBO, chargé du personnel et du vicaire épiscopal aux œuvres, Abbé Simon MWILAMBWE. Le supérieur pro-provincial s’est fait représenter par le secrétaire provincial, Père Laurent MADIBA.

-Le dimanche 30 août 2015 : le Père Joseph SADIKI a été installé officiellement curé au cours de la célébration eucharistique. Le Père Césaire ILOWA, salésien de Don Bosco, a été l’envoyé de l’Archevêque pour cette cérémonie d’installation. Bon apostolat au nouveau curé !

SDS dans le Monde

 Albanie Australie  Austria  Belarus  Belgium  Brazil  Cameroon  Canada  Colombia  Comoros  Congo  Czech_Republic  Ecuador  England  Germany  Guatemala  Hungary  India  Ireland  Italy  Mexico  Montenegro  Mozambique  Philippines  Poland  Romania  Russia  Scotland  Slovakia  Spain  Sri_Lanka  Suriname  Switzerland  Taiwan  Tanzania  Ukraine  United_States  Venezuela

Adresse

PROVINCIALAT des SALVATORIENS
839 AVENUE DU 30 JUIN
QUARTIER KIWELE
LUBUMBASHI
HAUT KATANGA
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO